Chers « swappeurs »,

 

Nous aimerions vous présenter Sonia, d’Ethik BGC, qui soutient vivement L’Équipe SWAP.

« La cliente idéale est celle qui s’intéresse à l’histoire derrière le vêtement qu’elle achète » – Sonia d’Ethik BGC

Ethik BGC est situé au 6050, rue St-Hubert (voir carte).

Location: 6050, rue St Hubert

Lundi : FERMÉ

Mardi : 11 h à 17 h

Mercredi : 11 h à 17 h 30

Jeudi : 11 h à 20 h 30

Vendredi : 11 h à 20 h 30

Samedi : 11 h à 17 h 30

Dimanche : 12 h à 17 h

Selon vous, quels sont les moments-clés de l’année dans le monde de la mode?

Les évènements que nous préférons sont la semaine de la mode écolo (Vancouver), la semaine de la mode Nolcha (New York), le défilé de mode éthique (Paris), le Source Expo (Londres), et bien évidemment, la ModEthik de Montréal, qui a lieu lors de la semaine de la mode de Montréal!

Quelle est votre définition de mode durable?

La mode durable est une discipline qui s’intéresse aux défis d’une planète dont les ressources sont limitées et qui considère les vêtements et les accessoires comme des outils qui font de cette planète un monde meilleur.

Considérez-vous Ethik-BGC comme une boutique écolo? Si oui, de quelle façon?

Ethik-BGC est bien plus qu’une boutique écolo! C’est un incubateur de projets de mode éthique! Nous offrons des formations, nous organisons des évènements dans le but de sensibiliser les gens à l’importance de la mode éthique, de promouvoir le travail de plus de 40 designers engagés dans la protection de l’environnement et de soutenir la justice sociale.

Comment aimeriez-vous voir évoluer le monde de la mode au cours des dix prochaines années?

L’industrie de la mode devrait donner plus de valeur au vêtement. Elle doit non seulement fabriquer des vêtements qui durent plus longtemps, mais aussi donner de la valeur à l’artisanat et à la culture, plutôt qu’à des tendances qui évoluent trop rapidement. Elle doit respecter tous ses employés, du ramasseur de coton dans le champ à l’équipe qui s’occupe de l’expédition sur le quai; à toute personne impliquée dans la fabrication d’un vêtement. Cette industrie doit proposer des solutions différentes et écoresponsables qui diminueront l’impact de la confection de vêtements sur l’environnement.

Comment devraient-ils s’y prendre selon vous?

Les actions qu’ils devraient entreprendre se reflètent déjà dans les demandes des clients :

– proposer une mode issue du commerce équitable;

– proposer une mode qui soutient les communautés et donne du pouvoir aux femmes;

– proposer une mode qui préserve la connaissance locale, ici et à l’étranger;

– offrir des vêtements de qualité issus de matières écologiques (recyclées ou biologiques);

– être transparents dans le processus de fabrication et permettre la traçabilité des fournisseurs.

À quoi ressemble une journée typique chez Ethik-BGC?

C’est très occupé! Pendant que des classes se déroulent en salle de conférence le matin, nous recevons de la nouvelle marchandise pour le magasin. Quelques designers s’arrêtent au magasin pour déposer leur marchandise en vue de notre prochain défilé collectif. À travers tout cela, nous aidons les clients à trouver le cadeau parfait. Une fois que les ventes de la journée sont terminées, le contact que nous avons eu avec nos clients, designers, membres et partenaires des organisations laisse un sentiment de satisfaction du travail accompli.

Quels créateurs proposent des produits dans votre boutique?

Nous avons beaucoup de projets internationaux, comme Bendita Seas de Colombie, des produits du Mali qui viennent de projets de coopération internationale, de magnifiques lainages d’alpaca tricotés en Bolivie et bien plus. Nous avons également beaucoup de designers locaux tels qu’Elladora, Sugaristik, Noir Bonbon et Rien ne se perd tout se crée, qui utilisent des matériaux écologiques. Nous offrons une vaste gamme de produits de créateurs locaux qui utilisent également des matériaux recyclés : Trézor Éco, Ressac et Natalubies, par exemple… Avec plus de 40 projets, nous avons quelque chose pour tout le monde!

Avez-vous des promotions ou des soldes en cours?

Nous offrons 30 % de rabais sur le prix original sur beaucoup d’articles d’été et nous avons également une petite surprise si vous aimez notre page Facebook!

Parlez-nous de l’histoire de votre boutique. Comment a-t-elle été créée? Quelle idée se cache derrière tout ça?

Ethik a été fondée en 2009 par Lis Suarez. L’idée était de maximiser le potentiel et les efforts de tous les designers participants en travaillant collectivement.

Quels sont vos projets pour l’avenir?

Nous pensons créer de petites boutiques un peu partout au Canada et créer de plus en plus de défilés collectifs dans différents pays pour permettre à nos designers d’obtenir plus de visibilité pour leur grand travail. Nous voulons essayer de changer les choses.

Si vous possédiez tous les pouvoirs du monde, comment changeriez-vous le monde de la mode?

Je ferais disparaître tous les produits chimiques dangereux utilisés dans la fabrication des tissus et je m’assurerais ensuite que tous les employés reçoivent un salaire suffisant pour subvenir aux besoins de leur famille. Je n’autoriserais qu’une production de vêtements ayant des retombées positives pour la communauté.

Qui est votre personnalité préférée dans le monde de la mode? Qui vous inspire?

J’adore le travail d’Alabama Chanin pour tous les détails et la qualité de leur artisanat. Sur une note plus théorique, Hussein Chalayan et Issey Miyake ont abordé plusieurs questions intéressantes grâce à leurs collections mais de façon générale, ce sont les questions sur la culture de la mode qui m’inspirent.

Décrivez votre client idéal. À qui s’adresse votre boutique?

Ma cliente idéale est intéressée par l’histoire derrière le vêtement qu’elle achète. Elle cherche la signification et la qualité au-delà de la tendance. Elle aime porter de la couleur et n’arrête pas de parler de son dernier achat, car non seulement il est unique et joli, mais il a en plus un impact positif sur le monde.